PCD Bretagne

Jean-Frédéric Poisson et le Burkini

PCD Morbihan 14 octobre 2016

Jean-Frédéric Poisson et le burkini.Hier se tenait sur TF1 le débat télévisé entre les 7 candidats à la Primaire de la Droite et du Centre. Jean-Frédéric Poisson, député et président du Parti chrétien-Démocrate, a été de l’avis de tous les médias et nombreux téléspectateurs la révélation de cette soirée.

Posé, calme, maîtrisant parfaitement ses dossiers, il a repris à de nombreuses reprises les autres candidats qui s’égaraient dans les discours et promesses irréalistes.

Contrairement aux autres candidats à cette Primaire, Jean-frédéric Poisson ne fait pas de la politique pour plaire, il ne fait pas de promesses intenables que les gens veulent entendre, il préfère tenir un discours de vérité, c’est plus honnête, mais aussi plus exigeant.

Jean-Frédéric Poisson est-il favorable au burkini ?

Nous ne réglerons pas le problème de l’islamisme en demandant à nos ennemis de changer de maillot de bain. (Jean-Frédéric Poisson)

Certains internautes se posent des questions et n’ont pas forcément bien compris la position de Jean-Frédéric Poisson qui ne souhaite pas interdire le Burkini. Le Figaro lui a posé une question d’internaute à ce sujet, et nous partageons la réponse de Jean-Frédéric Poisson pour que chacun comprenne sa position et la réalité de ce sujet.

Pensez-vous que des mesures « dures » de défense de la laïcité comme interdiction du burkini ou du voile à l’université sont nécessaires ou au contraire contre-productives ?

La position de Jean-Frédéric Poisson sur le Burkini.JF Poisson : Je suis absolument convaincu de la contre-productivité de ce type de mesures que vous appelez « dures » mais que j’appelle un « coup d’épée dans l’eau ». D’abord, ce type d’interdiction est inopérant. Je ne sais pas comment on peut écrire une telle loi en droit Français. Quels motifs invoque-t-on ? Quelles sont les limites de l’interdiction ? Faut-il également interdire également le voile des religieuses ? La kippa ? Le turban hindou ? Qu’appelle-t-on, en fin de compte, un « habit conforme à la laïcité » ? Tout cela n’est pas sérieux !

La France n’a pas vocation à instaurer une police du vêtement. D’ailleurs, vous ne trouverez aucune interdiction vestimentaire dans la loi de 1905. En plus d’être inopérant, ce type d’interdiction est contre-productif. On sait bien ce que ce phénomène a de revendicatif. L’interdiction des signes religieux ostentatoires n’aurait pour seule conséquence que d’exacerber les provocations.

En fait, la réaction de ceux qui veulent interdire les vêtements religieux, comme la réaction de ceux qui en font un instrument de revendication est révélateur de notre conception viciée de la laïcité. Nous avons transformé le principe équilibré de la loi de 1905 en un nihilisme d’Etat.

Nous ne réglerons pas le problème de l’islamisme en demandant à nos ennemis de changer de maillot de bain. Pour faire face à ces agressions culturelles, la France doit renouer avec ce qui constitue son identité. C’est pourquoi il est nécessaire que toutes les écoles françaises donnent à l’enseignement du français et de l’histoire une place particulière. C’est aussi la raison pour laquelle il nous faut inscrire dans la Constitution les racines chrétiennes de la France. Quoi qu’on en dise, notre façon de penser, d’être au monde et d’appréhender le politique est directement liée à cet héritage culturel.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 80 délégations départementales, dont 5 en Bretagne, pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques. La délégation du PCD Morbihan est animée par Geneviève Masson et elle rassemble des adhérents dans les principales villes, Vannes, Lanester, Lorient, Ploemeur, Pontivy, Hennebont, Auray, Sainte Anne d’Auray, Arradon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *