PCD Bretagne

Marie de Blic : « Nous avons laissé s’installer le terrorisme islamiste. »

PCD Ille-et-Vilaine 21 janvier 2015

charlieattentat-terrorisme-islamiqueDormez, Français, consommez, n’écoutez pas les cris soudains des prochaines victimes… L’attaque des tours jumelles du World Trade Center en 2001 avait fait 2 750 morts et produit sidération, effroi, et … mauvaises décisions politiques. La France prend le même chemin. On nous fait croire que l’attaque de Charlie-Hebdo était un attentat contre la liberté d’expression. Erreur : nous voyons maintenant qu’il s’agissait d’un attentat contre un symbole de la « laïcité à la française » voire de la chrétienté.

Comment expliquer autrement toutes ces réactions que nous découvrons chaque jour : haine de la France et haine des chrétiens, manifestation monstre à Grozny en Tchétchénie ce lundi, menaces sur nos compatriotes en Afghanistan et à Gaza, églises incendiées et destruction de commerces au Niger, critiques de gouvernements souverains ou d’instances musulmanes en Egypte, au Sénégal, à Jérusalem, au Maroc, recommandations de confinement des ambassades françaises à nos ressortissants … Le torchon brûle à cause d’elle : la France pourrait-elle encore se draper dans sa suffisance et sa sécurité intérieure ?

Nous ne sommes pas dupes : ces manifestations, pour ou contre le blasphème et l’irrespect, arrangent les dirigeants des pays concernés. François Hollande n’échappe pas à la règle : sa cote de popularité a remonté, montrant que les Français ont oublié les 3,5 millions de chômeurs et leur augmentation annoncée à 10,6% en 2015, oublié la lamentable réforme territoriale et le redécoupage des régions, oublié les 2000 milliards de dette publique de la France qui plombent son avenir et la rendent dépendante de ses créanciers, et oublié que deux élections cette année leur permettraient de réorienter notre pays et ses territoires …

Mais quelles décisions politiques ont prises nos gouvernants et nos « maîtres à penser » suite aux attentats ? Imaginant avoir affaire à un ennemi organisé et prévisible, ils oublient que nous l’avons fabriqué. L’immigration espagnole, portugaise ou italienne dans la première moitié du XXème siècle avait une même culture en héritage. Ce n’est pas le cas de l’immigration succédant à la décolonisation de pays musulmans. Et l’instrumentalisation politique des musulmans par la gauche s’est contentée de fermer les yeux sur les dérives extrémistes, comme sur les réelles exclusions et injustices.

Enfin, qui a fourni l’argent, les armes, dialogué complaisamment avec les « opposants à Bachar Al Assad » pour le faire tomber, sans y regarder de plus près ? La France est complice du chaos en Syrie où l’organisation Etat islamique forme les djihadistes qui nous tuent aujourd’hui … ?

En 2001, on avait sous-estimé la motivation et la capacité de destruction des réseaux tels qu’Al-Qaïda. Mais on savait qu’ils avaient visé un symbole : celui de l’insolente puissance américaine et du capitalisme triomphant. Il y eut quelques personnalités pour le dire, et inviter à en tirer des leçons d’humilité ; mais leur message avait été balayé par Georges Bush dénonçant « le mal » et déclarant : « Notre guerre contre le terrorisme commence avec Al-Qaïda, mais elle ne s’arrêtera pas là. Elle ne prendra fin qu’une fois que tous les groupes terroristes de portée mondiale auront été trouvés, arrêtés et vaincus ».

MDB-Marie-de-Blic-PCD-illeetvilaine-372La manipulation psychologique des Français gavés d’images et de commentaires émus les empêchera-t-elle de se ressaisir ? Démantelons les réseaux, ouvrons les yeux, dénonçons les dérives, luttons contre le chômage, contre l’assistanat et l’oisiveté, éduquons sérieusement les jeunes et protégeons-les. Il y a du travail pour tout le monde dans ce redressement social sans lequel le redressement économique sera impossible !

Marie de Blic, membre du Bureau Politique du PCD en Bretagne

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 80 délégations départementales, dont 5 en Bretagne, pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques. La délégation du PCD Ille-et-Vilaine est animée par Marie de Blic et elle rassemble des adhérents dans les principales villes, Rennes, Saint-Malo, Fougères, Vitré, Cesson-Sévigné, Bruz, Dinard, Redon, Betton…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *