PCD Bretagne

Le monde paysan en souffrance

PCD Ille-et-Vilaine 29 novembre 2018

Dimanche 14 octobre 2018 à Ste Anne d’Auray (Morbihan), nous étions convoqués à un jour triste : journée du souvenir des paysans qui ont mis fin à leurs jours depuis un an, journée de soutien aux familles d’agriculteurs en difficulté, journée de recherche de solutions.

Dans le pays, on se le dit sous le manteau : untel s’est suicidé hier. Pas un mot dans la presse ni aux autorités : la pression était trop grande pour lui, mais elle l’est encore plus pour sa famille maintenant, car les règles des assurances la mettraient encore davantage sur la paille ; la solitude continuera.

Certes il existe cette commission de la Chambre d’agriculture pour les exploitations en difficulté, ou la cellule de prévention du suicide à la MSA, mais on reste seul pour affronter la pression sociale : la pollution, « c’est la faute des agriculteurs », le rapport discuté aux animaux, « c’est la faute des agriculteurs », l’endettement quasi-imposé par les règles européennes ou nationales, « c’est la faute des agriculteurs ».

Et quelles réactions faut-il encore craindre quand on est en tracteur sur la route pour rejoindre un champ, ou pire quand un inconnu vient photographier votre exploitation !

Les agriculteurs sont de moins en moins nombreux dans notre pays, et même si on a pu assister à des actions collectives ces dernières années, ils ne peuvent plus se défendre facilement.

Pourtant nous leur devons notre alimentation, nous leur devons nos paysages, nous leur devons notre industrie agroalimentaire. Face aux lobbies qui ne défendent plus le caractère humain de ce métier, face aux responsables politiques qui pour la plupart dédaignent cette alerte portée par Jacques Jeffredo, un paysan du Morbihan pour l’ensemble du territoire, nous ne nous tairons pas : Marie de Blic et une délégation du PCD ont participé à cette journée du 14 octobre. Auparavant, elle avait rejoint Patrick Maurin, élu de Marmande (47) à Vigneux-de-Bretagne le 10 pour faire une étape de marche avec lui, dans le cadre de son périple de sensibilisation à la détresse agricole.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !

A propos de l'auteur

Créé en 2001, le PCD est présent dans plus de 80 délégations départementales, dont 5 en Bretagne, pour remettre l'homme au cœur des décisions politiques. La délégation du PCD Ille-et-Vilaine est animée par Marie de Blic et elle rassemble des adhérents dans les principales villes, Rennes, Saint-Malo, Fougères, Vitré, Cesson-Sévigné, Bruz, Dinard, Redon, Betton…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *